search instagram arrow-down

Abonnez-vous gratuitement

Chaque jeudi vous recevrez notre lettre d'info avec les derniers articles mis en ligne.

Suivez-nous

Contact rédaction

Tél: 07 69 80 97 95

Courriel: ingapmag@gmail.com

 

Abonnez-vous gratuitement

Chaque lundi vous recevrez la lettre d'info avec les derniers articles.

Contact rédaction

0769809795

Suivez-nous

Mentions légales

Archives

Aventures Népalaises

Article: Julien Royer

Exposition de photos à la Librairie Davagnier

Ce jeudi à la librairie Davagnier à Gap, avait lieu le vernissage d’une exposition photographique de Daniel Courtois intitulée “Chronique du Népal”. Toutes ses photos mettent en avant une expérience de vie, le partage, et la fraternité. 

Tout part d’une histoire de retraite et d’une question: Que faire maintenant que j’y suis ? Question cruciale, que beaucoup de gens se pose à ce tournant de vie majeur… Daniel Courtois s’est rappelé ses rêves d’enfants, l’un d’entre eux était de partir voyager au Népal. à 65 ans, il monte  un projet humanitaire et c’est ainsi qu’en septembre 2017 il s’envole dans les montagnes himalayennes. Il emporte avec lui 30 kilos de bagages et 300 paires de lunettes pour les distribuer à une population Népalaise en manque de moyens. “Voyager l’âme et les yeux grand ouverts” sera sa devise tout au long de son chemin. 

Daniel COURTOIS à la Libraire Dvagnier pour le vernissage de l’expo le 19/02/2020
(Photo: Julien Royer)

Durant son voyage, Daniel se mêle à la population notamment au village de Mirge, dans lequel il rest un mois et participe aux tâches quotidiennes. C’est là qu’il s’aperçoit du rôle prépondérant des femmes dans la vie du village, les hommes étant soit guide, porteurs ou bien travaillant dans un autre pays, tout repose sur leurs épaules. Ce sont elles qui effectuent toutes les tâches du quotidien et notamment les plus difficiles tels que l’abattage de bois sur un site éloigné de plusieurs heures de marche et le portage retour jusqu’au village, tout cela en gardant le sourire. On peut voir sur l’une de ses photos une femme avec 40 kilos de bois sur le dos, ce qui montre bien la rudesse du labeur.                                                                                                                      L’effort physique Daniel lui aussi en produit beaucoup lors de son voyage, surtout dans la vallée du Khumbu ou là il escalada un sommet de 6198m d’altitude, l’Island Peak (ou Imja Tse). De cette ascension il en gardera un souvenir impérissable de part la difficulté de l’ascension due à l’altitude et surtout de son arrivée au sommet ou la une vue extraordinaire s’ouvre sur le Lhoste (quatrième sommet le plus haut du monde avec ses 8516m).        

On en oublierait presque une des raisons principales pourquoi Daniel est venu, le don de 300 lunettes à la population Népalaise. Cette idée est venue de lui-même et l’a mené à bien par ses propres moyens. Il fut particulièrement ému de la réaction d’une femme qui s’est mise à pleuré après avoir mis ses lunettes et qui voyait de nouveau clairement ses mains. Au cours de son voyage il distribua des lunettes à 200 personnes et laissa le reste au dispensaire à Katmandou. 

A son retour en France en janvier 2018, Daniel décida d’écrire un livre sur son aventure.. On retrouve dans celui-ci une alternance de réflexions sur la vie Népalaise tout cela illustré par des photos.  Chronique du Népal et est en vente dans plusieurs librairies du  Gapençais.

Julien Royer

Print Friendly, PDF & Email
Laisser un commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.